(514) 688-5214 [email protected]

Vous arrive-t-il de gaspiller de l’eau? Ça peut-être à la maison, au travail ou en déplacement, partout où l’eau est rendue accessible.

Ne vous en faites pas, nous le faisons tous, habituellement sans trop nous en rendre compte puisque nous développons des habitudes et après un certain temps, ça devient notre comportement normal et donc, ça ne nous traverse jamais l’esprit de se remettre en question.

Lorsque nous gaspillons de l’eau, celle-ci devient une eau usée alors qu’elle était une eau potable, quelques secondes auparavant.

En fait, chaque fois que nous utilisons de l’eau, sans même la gaspiller, celle-ci devient, tôt ou tard, de l’eau usée. Alors aussi bien faire un effort pour l’utiliser pleinement et non la gaspiller.

Si l’on enlève l’eau qu’on utilise entièrement, comme l’eau que nous buvons ou celle que nous utilisons pour la préparation de nos repas, c’est environ 80% de notre eau potable que nous libérons, vers les égouts. Ça fait beaucoup qui est peu ou pas utilisée. En ce sens, nous devons penser à des façons de réduire et de réutiliser nos eaux usées, autant que nous le pouvons.

Voici des idées faciles…

  1. Fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents, lorsqu’on fait la vaisselle (à la main)  ou encore, lorsqu’on frotte des légumes, en cuisine.
  2. Placer les huiles usées, les produits chimiques ou la nourriture à la poubelle (ou au compostage, lorsqu’applicable) au lieu de les faire passer avec de l’eau potable qui devient alors de l’eau usée qui, plus elle est sale, devient graduellement plus coûteuse —en argent et en énergie— à traiter.
  3. Collecter l’eau des éviers et des bains pour les plantes ou pour faire du lavage (incluant pour l’auto et les vélos).

Il faut réaliser que l’eau qui passe dans nos maisons n’est en fait qu’en transit à même un grand cycle de l’eau. L’eau que nous rejetons, c’est l’eau que nous boirons, dans le futur.

En réduisant la quantité d’eau utilisée et la pollution qu’on lui incombe, lorsqu’elle passe entre nos mains, nous aidons à protéger cette précieuse ressource. Qui plus est, en la réutilisant le plus possible, nous valorisons notre eau potable et diminuons collectivement nos coûts en eau.

En changeant nos habitudes individuelles et collectives, nous augmentons nos chances de faire usage encore plus judicieux de notre eau potable et ce faisant, nous diminuons la quantité d’eau usée ainsi que la pollution qu’elle transporte.